Conseils de santé et de nutrition pendant la quarantaine - Reproclinic

Conseils de santé et de nutrition pendant la quarantaine

 
Par le Comité de Rédaction de Reproclinic
 
Au fur et à mesure que les pays imposent de plus en plus de restrictions pour contenir la propagation du Covid-19, les fermetures temporaires d’entreprises pendant la quarantaine peuvent affecter de nombreuses de nos pratiques alimentaires habituelles. Toutes les personnes en bonne santé et, surtout, celles qui présentent des symptômes de maladie respiratoire aiguë, sont priées de rester chez elles. Dans certains pays, les restaurants et les take away ont été fermés et il devient de plus en plus difficile de se procurer certains produits.

Une bonne nutrition est essentielle à la santé, surtout dans un moment comme celui-ci où le système immunitaire a besoin de toutes ses ressources pour faire face au virus. Avec un accès limité aux aliments frais, il peut être plus difficile de suivre un régime alimentaire sain et varié. Il peut également y avoir une augmentation de la consommation d’aliments transformés, qui sont souvent riches en graisses, en sucre et en sel. Cependant, même avec des ingrédients peu nombreux et limités, il est possible de maintenir une alimentation saine.

Rester physiquement active, dormir suffisamment et éviter l’alcool sont quelques-unes des habitudes qui vont toujours vous aider à rester en bonne santé et en forme mais voici quelques autres conseils pour vous guider pendant la quarantaine :

1) Utilisez les ingrédients de manière ordonnée – privilégiez les produits frais

Utilisez d’abord les ingrédients frais et ceux dont la durée de conservation est plus courte. Si vous avez des produits frais, en particulier des fruits, des légumes et des produits laitiers à faible teneur en matières grasses, donnez-leur la priorité sur les produits non périssables. Les fruits et légumes congelés peuvent également être conservés plus longtemps et ont souvent un profil nutritionnel similaire à celui des aliments frais. Pour éviter de gaspiller la nourriture, souvenez-vous que vous pouvez congeler les restes pour un autre jour.

2) Préparez des repas maison

Beaucoup d’entre nous ont tellement d’obligations dans leur vie quotidienne que nous n’avons même pas le temps de préparer nos propres repas, alors pourquoi ne pas profiter de ce temps où vous devez rester à la maison pour préparer ce plat que vous réussissez si bien ? Et, si vous êtes à court d’idées, vous pouvez toujours trouver de nouvelles recettes délicieuses et saines sur Internet.

3) Contrôlez les quantités

Il est parfois difficile de ne pas en faire de trop, surtout si vous commencez à peine à cuisiner, mais faites attention, car être à la maison pendant une si longue période, surtout si vous êtes seule et vous avez moins de choses à faire, peut aussi vous amener à trop manger.

4) Respectez les règles de sécurité lorsque vous manipulez les aliments

La sécurité alimentaire est une condition préalable à toute alimentation saine. Seuls les aliments sûrs sont des aliments sains. Lorsque vous préparez à manger, que ce soit pour vous-même ou pour d’autres personnes, il est important de suivre de bonnes pratiques d’hygiène alimentaire afin d’éviter la contamination des aliments et les maladies que ceux-ci puissent transmettre.

Les principes fondamentaux d’une bonne hygiène alimentaire sont :

  • Avoir les mains, la cuisine et tous les ustensiles toujours très propres ;
  •  

  • séparer les aliments crus des cuits, en particulier la viande crue et les produits frais ;
  •  

  • bien cuisiner les aliments ;
  •  

  • conserver les aliments à des températures sûres, soit inférieures à 5°C, soit supérieures à 60°C; et
  •  

  • utiliser de l’eau et des matières premières sûres.

 
En suivant ces cinq recommandations clés pour une alimentation plus sûre, de nombreuses maladies courantes d’origine alimentaire peuvent être évitées.

5) Limitez votre consommation de sel

La disponibilité des aliments frais peut diminuer et il peut donc être nécessaire de recourir davantage aux aliments en conserve, congelés ou transformés. Beaucoup de ces aliments contiennent des niveaux élevés de sel. L’OMS recommande de consommer moins de 5 g de sel par jour et, pour ce faire, vous devez privilégier les aliments peu salés ou pas du tout.

6) Limitez votre consommation de sucre

L’OMS recommande que, dans l’idéal, moins de 5 % de l’apport énergétique total des adultes devrait provenir de sucres libres (environ six cuillères à café) alors, si vous avez envie de quelque chose de sucré, pourquoi ne pas manger un fruit frais ?

Essayez d’ajouter le moins possible de sucre ou de miel à vos aliments et évitez les boissons sucrées.

7) Consommez suffisamment de fibres

Les fibres contribuent à un système digestif sain et augmentent la sensation de satiété, ce qui évite de trop manger. Pour garantir un apport suffisant en fibres, essayez d’inclure des légumes, des fruits, des légumineuses et des aliments complets (comme l’avoine ou le riz et les pâtes brunes) dans tous vos repas.

8) Hydratez-vous bien

Une adéquate hydratation est essentielle pour une santé optimale. Tant qu’elle est disponible et potable, l’eau du robinet est la boisson la plus saine et la moins chère. C’est aussi la plus durable, car elle ne produit pas de déchets par rapport à l’eau embouteillée. Boire de l’eau au lieu de boissons sucrées est un moyen très simple de limiter la consommation de sucre et l’excès de calories.

9) Évitez les boissons alcoolisées ou, au moins, réduisez-en la consommation

Il est recommandé d’éviter l’alcool en général, mais encore plus si nous sommes en quarantaine, car il est bien connu que la consommation de boissons alcoolisées augmente les symptômes de dépression, anxiété, peur et panique, des symptômes qui pourraient d’ailleurs se voir intensifiés en raison de l’isolement. Bien que l’on puisse penser qu’il aide à gérer le stress, l’alcool n’est jamais un bon mécanisme de défense, ni à court ni à long terme.

10) Partagez vos repas

L’isolement social associé à l’épidémie de Covid-19 a forcé de nombreuses familles et de nombreux couples à passer plus de temps à la maison, ce qui leur offre la possibilité de partager les repas et, ce faisant, de renforcer les liens. Si vous êtes seule à la maison, vous pouvez trouver plusieurs applications et plateformes qui vous permettront de partager vos repas en ligne avec des amis ou la famille.

11) Pour être en bonne santé, restez active !

L’activité physique est également essentielle pour rester en bonne santé. Pour nous aider à rester physiquement actives, l’OMS/Europe propose des guides spécifiques pour cette période d’isolement, y compris des conseils et des exemples d’exercices que vous pouvez faire à la maison. Il existe également de nombreuses options en ligne et des applications gratuites pour vous aider à rester active et en forme pendant la quarantaine ; ainsi que de nombreux clubs et entraîneurs de fitness qui partagent des programmes d’exercices et donnent des cours en direct sur Instagram et d’autres plateformes.

12) Dormez suffisamment

Un sommeil suffisant et de bonne qualité est essentiel pour maintenir notre santé générale et notre système immunitaire en bonne forme. Idéalement, nous devrions dormir 7 – 8 heures par jour. Pour vous aider à mieux dormir, évitez de boire trop de boissons caféinées, surtout l’après-midi et le soir. Évitez également d’utiliser tout appareil électronique (tel que téléphone portable, tablette, télévision, etc.) au moins 1 heure avant de vous coucher ; ce moment est idéal pour vous détendre en lisant un livre, en méditant, en écoutant de la musique, etc.

13) Essayez de gérer le stress

La quarantaine est une situation qui peut être très pénible, il est donc très important que vous appreniez à gérer le stress que vous pouvez ressentir. Rester active et faire de l’exercice quotidiennement vous permettra de faire face au stress ; et la méditation et le yoga peuvent également vous aider à gérer la tension et l’anxiété.

Et si cela ne vous suffisait pas en ces temps difficiles, songez qu’à Reproclinic nous collaborons avec des coaches et des professionnelles spécialisées, auxquelles nous pouvons toujours vous adresser pour une consultation en ligne si vous en avez besoin.

14) Tentez des choses nouvelles

Être enfermées et, donc, incapables de faire la plupart de nos activités quotidiennes nous laisse beaucoup de temps libre, alors pourquoi ne pas en profiter pour explorer de nouveaux loisirs et faire toutes ces choses que vous avez toujours repoussées par manque de temps ? C’est l’occasion parfaite pour laisser aller votre créativité !

Nous devons nous concentrer sur nos objectifs quotidiens, essayer de rester positives et d’être reconnaissantes pour tout ce que nous avons. Nous allons nous en sortir, et ça ne saurait tarder !

En attendant, à Reproclinic, nous continuons de travailler pour vous aider à construire la famille de vos rêves. Contactez-nous pour fixer un rendez-vous virtuel gratuit avec l’un de nos experts en fertilité afin d’évaluer votre cas.

ET, SURTOUT, RESTEZ CHEZ VOUS ; POUR VOTRE SÉCURITÉ ET CELLE DES AUTRES !

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.