Préservation de la fertilité, quand et comment? - Reproclinic
reproclinic

Préservation de la fertilité, quand et comment?

Il y a des moments où la capacité de grossesse d´une femme est affaiblie et meancée. Non seulement l’âge est un facteur de difficulté, mais certaines maladies ou certains traitements peuvent également provoquer l’infertilité. Dans ce blog, nous allons parler de la préservation de la fertilité et répondre à certaines des questions que nos patients se posaient avant de venir dans notre clinique de fertilité.

L’âge biologique idéal pour concevoir un enfant est entre 20 et 30 ans, mais aujourd’hui, en raison des changements sociaux, les femmes retardent considérablement la procréation. À partir de 35 ans, la qualité et la quantité d’ovules diminuent considérablement. Un processus biologique qui, il y a quelques années, ne pouvait être maîtrisé, les techniques de congélation des ovules ne permettant pas d’obtenir de bons résultats. Aujourd’hui, grâce à la technique de la vitrification, les ovules peuvent être cryoconservés sans que leur qualité en soit affectée.

Les femmes peuvent désormais prendre le contrôle de leur maternité, en arrêtant l’horloge biologique par la vitrification de leurs ovules. Dans le cas des femmes, la congélation de leurs ovules leur permet d’avoir les mêmes chances de grossesse que celles qu’elles avaient au moment de la conservation. Par conséquent, la qualité des œufs ne diminue pas et vous permet de les utiliser au meilleur moment économique et émotionnel avec la confiance et la sécurité que confère le processus lui-même.

La préservation de la fertilité repose sur le recueil d’ovules et leur conservation ultérieure, pour être utilisés au moment où la femme ou le couple souhaite et décide de les utiliser, c’est-à-dire au bon moment.

Dans d’autres cas, cette technique n’est pas pratiquée pour des raisons biologiques, mais pour des raisons éthiques lorsqu’on ne souhaite pas congeler les embryons, ou pour des raisons médicales, par exemple si la femme doit subir un traitement par radio ou chimiothérapie susceptible d’affecter sa fertilité.

Technique de vitrification

La vitrification des ovocytes consiste à protéger les ovules au moyen de cryoprotecteurs, qui empêchent la formation de cristaux de glace à l’intérieur de la cellule et, par conséquent, les empêchent de causer des dommages cellulaires. Ils seront immergés à -196C avec une chute de température très rapide.

97% des ovocytes congelés conservent leurs qualités intactes, chez les femmes de moins de 35 ans. Un taux de réussite bien plus élevé que les techniques de congélation classiques.

La vitrification des ovules permet à une femme d’obtenir les mêmes taux de réussite en matière de traitement reproductif qu’au moment de la congélation des ovules, quel que soit l’âge auquel elle les utilise, c’est-à-dire qu’elle permet d’arrêter l’horloge biologique.

Les ovules qui ont été prélevés entre 18 et 24 ans permettent un taux de grossesse d’environ 90%.

Comment s’effectue la préservation?

  • Lors de la première consultation, une étude complète sera réalisée et le patient sera informé de toutes les étapes à suivre pendant le traitement de préservation. Lors de la visite suivante, les résultats des tests analytiques seront donnés et observés et le traitement à suivre sera prescrit.

  • Stimulation ovarienne. Cette étape a lieu pendant le cycle menstruel et dure entre dix et douze jours. Grâce à des injections hormonales, l’ovaire est stimulé et plusieurs ovules se développent à l’intérieur de chaque ovaire. Au cours de ce processus, le gynécologue surveille l’évolution de l’ovaire et contrôle le nombre et la taille des follicules (cavités dans lesquelles se développe un ovule) qui se développent. Lorsqu’on obtient un nombre et une taille adéquats de follicules (16-18 cm), on administre une dose de l’hormone hCG, qui favorise la maturation finale des ovules.

  • Ponction folliculaire. Il s’agit d’une procédure chirurgicale, qui ne nécessite pas d’anesthésie mais seulement une sédation, et qui est réalisée pour obtenir les ovules à l’intérieur des follicules de l’ovaire. L’aspiration est guidée par échographie et introduite par un appareil à ultrasons avec une aiguille qui perfore les follicules ovariens et aspire le liquide. Ce liquide est ensuite transféré dans des tubes à essai, qui sont conservés à 37°C et transportés au laboratoire, où le liquide est analysé et où les œufs sont obtenus.

  • Vitrification des ovocytes. Les ovocytes sont soumis à des solutions croissantes de cryoprotecteurs pour les protéger et sont ensuite immergés dans l’azote liquide à une température de -196 °C.

Préservation de la fertilité masculine

Pour préserver la fertilité d’un homme, un échantillon de sperme est congelé afin de garder les gamètes inaltérés et en parfait état. Ainsi, avec le temps, l’homme pourra maintenir la qualité du sperme pour une future grossesse, qui aura lieu à un âge où l’homme n’est pas le plus fertile.

Cependant, dans la plupart des cas, cette technique est utilisée pour les hommes qui doivent subir un traitement agressif, comme la chimiothérapie, et dont la fertilité peut être affectée, car la qualité de leur sperme peut être fortement réduite après le traitement.

Mais comment la congelation est-elle effectuée? Bien, après avoir obtenu un échantillon du sperme de l’homme après une période d’abstinence sexuelle de 1 à 3 jours, la qualité du sperme est analysée et si elle est optimale, le sperme est mélangé à un cryoprotecteur et les paillettes sont introduites et stockées à -196 °C jusqu’au moment où elles doivent être utilisées.

Voulez vous plus d´informations sur notre service de préservation et de vitrification? Contactez-nous ou venez à notre cabinet pour une première consultation gratuite, au cours de laquelle nous vous informerons du processus et vous donnerons un devis pour le traitement.

No Comments

Post A Comment