Pourquoi y a-t-il une limite d'âge pour la PMA? - Reproclinic
âge pour la PMA

Pourquoi y a-t-il une limite d’âge pour la PMA?

Chez Reproclinic, l’âge limite pour suivre un traitement de PMA est de 50 ans. Et vous vous demandez peut-être pourquoi il y a une limite d’âge alors que la FIV avec don d’ovocytes est possible? Eh bien, nous allons vous en parler dans cet article afin que vous puissiez en comprendre les raisons.

La SEF, la société espagnole de fertilité, ainsi que le consensus des cliniques de reproduction assistée et des experts, ont convenu que la limite d’âge maximale est de 50 ans, pour des raisons de santé pour la mère et le bébé.

Mais pourquoi y a-t-il une limite d’âge? Eh bien, à mesure qu’une femme vieillit, l’ovaire vieillit et les ovules qui sont produits perdent de leur qualité, produisant des embryons avec des altérations chromosomiques. La grande majorité des embryons présentant des altérations chromosomiques ne sont pas capables de s’implanter et donnent lieu à des échecs d’implantation, sont placés et perdus au cours du premier trimestre de la grossesse, donnant lieu à des fausses couches spontanées.

Toutefois, un pourcentage plus faible est capable de se développer pleinement et donne naissance à un enfant atteint d’un syndrome chromosomique. C’est pour ça qu´à partir de 37 ans, si une femme se soumet à un cycle de PMA, elle est conseillé de procéder à une analyse chromosomique des embryons avant de les transférer dans l’utérus de la mère, afin de pouvoir sélectionner ceux qui ont la dotation chromosomique correcte et, par conséquent, le potentiel pour donner lieu à une grossesse saine.

La technique d’analyse de l’embryon est connue sous le nom de diagnostic génétique préimplantatoire (DPI-AS).

Cependant, le facteur âge peut être éliminé en utilisant les ovules d’une jeune donneuse. Dans ces cas, en remplaçant l’ovule de mauvaise qualité par un ovule de bonne qualité, le potentiel du futur embryon est restauré. La FIV est réalisée avec un don d’ovocytes, c’est-à-dire avec les ovules d’une femme donneuse.
Les données sur le risque périnatal et les complications maternelles en fonction de l’âge montrent qu’à partir de 50 ans, il y a une augmentation significative du risque:

  • Accouchement prématuré ou autres complications lors de l’accouchement, entraînant un plus grand nombre de césariennes.
  • Les complications de la grossesse, telles que le diabète gestationnel, le décollement placentaire, les problèmes d’hypertension…

Quel est l’âge idéal pour devenir mère?

Biologiquement, et si votre santé reproductive et générale est bonne, l’âge idéal se situe entre 20 et 35 ans, car, d’une part, votre réserve ovarienne est bonne et, d’autre part, vos ovules sont de bonne qualité.

Une option idéale pour ne pas avoir à subir une FIV avec don d’ovules est de préserver votre fertilité, c’est-à-dire de vitrifier vos ovules afin de pouvoir les utiliser plus tard, au cas où vous ne voudriez pas devenir mère ou ne pourriez pas le devenir en raison de votre situation personnelle dans cette tranche d’âge.

Que ce soit avec vos propres ovules ou avec un don d’ovules, l’objectif de notre clinique et de nos patients est de fonder une famille à l’âge optimal (18-50 ans) et de concrétiser l’un des projets de vie les plus beaux et les plus spéciaux au monde. Si vous faites partie de cette tranche d’âge et que vous voulez vous mettre entre de bonnes mains, n’hésitez pas à faire une première consultation gratuite dans notre clinique de PMA.

No Comments

Post A Comment