L'endométriose du point de vue de nos professionnels - Reproclinic
Do you know what endometriosis is

L’endométriose du point de vue de nos professionnels

Savez-vous ce qu’est l’endométriose? Il s’agit d’une maladie qui survient lorsque le tissu endométrial, c’est-à-dire le tissu qui recouvre l’utérus, se développe à l’extérieur de l’utérus, plus précisément dans les organes pelviens, comme les trompes de Fallope ou les ovaires. Cette implantation peut prendre la forme de petites plaques, de nodules et de kystes ovariens ou d’endométriomes.

On estime que cette maladie touche une femme sur dix. Et c’est plus de 170 millions de femmes dans le monde qui ont été diagnostiquées. En outre, un grand nombre de cas sont définis dans les consultations d’infertilité. C’est pour ça que dans notre clinique de PMA, nous pouvons traiter cette maladie pour vous aider à atteindre votre grand objectif: devenir mères.

Le tissu de l’endométriose situé à l’extérieur de l’utérus réagit aux hormones de la même manière que le tissu endométrial qui tapisse l’utérus : il s’épaissit à chaque cycle menstruel, saigne et se détache. Contrairement à l’endomètre, ce tissu n’est pas libéré par le corps et est retenu, ce qui provoque une inflammation et des douleurs. Parfois, elle crée également un tissu cicatriciel qui peut lier les différents organes du bassin.

« C’est une maladie très différente chez chaque personne. Par conséquent, chaque patient doit être évalué individuellement et suivi par un gynécologue spécialisé afin d’individualiser chaque cas, car chacun d’entre eux nécessitera un traitement ou une aide différente, si nécessaire. » – Dr Sara Ventosa, gynécologue spécialisée dans la PMA.

Symptômes de l’endométriose

Mais quels sont les symptômes qui apparaissent chez la plupart des femmes atteintes de la maladie? Certaines femmes ne présentent aucun symptôme ou bien ceux-ci apparaissent après un certain temps. Cependant, d’autres personnes présentent des symptômes, certains plus graves, d’autres plus légers.

Les principaux symptômes sont:

  • Dysménorrhée: altération des menstruations, telles que des règles abondantes.
  • Douleurs intenses pendant les menstruations, qui augmentent avec le temps. Le symptôme le plus général de cette maladie est la douleur pelvienne. Toutefois, une douleur plus intense ne signifie pas que l’endométriose est plus grave.
  • Dyspareunie: douleur pendant les rapports sexuels.
  • Douleurs et crampes abdominales.
  • Douleur lors de l’évacuation des selles ou de la miction pendant la période menstruelle.
  • Entre 35 et 50 % des femmes développent des problèmes d’infertilité.
  • Certaines femmes peuvent également ressentir de la fatigue, des nausées, de la constipation ou, à l’inverse, de la diarrhée.

Causes de l’infertilité

Différents facteurs peuvent être à l’origine de l’infertilité. L’altération de la morphologie des ovaires, l’inflammation, l’apparition d’adhérences pelviennes (empêchant le mouvement des trompes) ou l’obstruction d’organes pelviens, comme l’ovaire et les trompes (altérant leur fonction normale et empêchant la fécondation) sont quelques-unes de ces causes.

Le traitement de l’endométriose dépendra de l’évaluation globale de l’état de chaque femme. En premier lieu, il est conseillé de réséquer les lésions causées par l’endométriose. Si, après l’opération, la fertilité n’est pas rétablie, les traitements de PMA sont un excellent allié pour obtenir une grossesse.

Il est donc important de choisir les différentes techniques que nous pratiquons dans notre clinique de fertilité en fonction du cas de la femme, notamment en fonction de ses symptômes, de l’évolution de la maladie, de sa réserve ovarienne ou de son âge fertile. Ainsi, selon le degré d’affectation, on optera pour un traitement par induction de l’ovulation, insémination artificielle ou fécondation in vitro.

L’endométriose conditionne la recherche d’une grossesse par la femme, selon le degré d’endométriose et la localisation de celle-ci de différentes manières. L’endométriose sévère qui nécessite un traitement continu par hormonothérapie signifie que le traitement ne peut pas être interrompu pendant une longue période pour rechercher une grossesse, c’est pourquoi, avec le traitement de reproduction assistée, nous pouvons minimiser cette période de recherche et la suspension du traitement.

Dr Sara Ventosa

D’autre part, il existe des endométrioses qui affectent le taux d’implantation, car certains cas occupent tout l’utérus, ce qui affecte l’implantation. Mais ils peuvent aussi affecter les ovaires et, par conséquent, la réserve ovarienne, en diminuant la qualité des ovules et leurs chances d’être fécondés.

Et c’est dans ces situations que nous entrons en jeu, offrant une foule d’avantages grâce à nos traitements de PMA et pouvant ainsi aider de différentes manières:

  • Réduire le temps de recherche et, par conséquent, le temps d’arrêt du médicament.
  • En augmentant, par la stimulation, le nombre d’ovocytes et donc les chances de tomber enceinte.
  • Raccourcir le chemin que l’ovule et le spermatozoïde doivent parcourir pour que la fécondation ait lieu, et surmonter ces obstacles. En ce sens, grâce à la fécondation in vitro, ce processus est réalisé en laboratoire et nous introduisons les embryons à travers une canule directement dans l’utérus afin qu’ils puissent être implantés.

Souffrez-vous de l’un des symptômes décrits ci-dessus? Pensez-vous souffrir d’endométriose? Essayez-vous d’être enceinte depuis longtemps et vous ne parvenez pas à l’être? Chez Reproclinic, nous pouvons vous aider ! Nous analyserons votre cas et déciderons du traitement le plus approprié. Mettez-vous entre les meilleures mains! Demandez votre première visite via notre formulaire de contact.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.