La qualité des embryons et la manière dont ils sont évalués - Reproclinic
reproclinic embryons

La qualité des embryons et la manière dont ils sont évalués

Dans tous les cycles de fécondation in vitro, les embryons créés en laboratoire sont classés en fonction de leur morphologie, normalement au cinquième jour de développement. Les embryons seront transférés dans l’utérus, vitrifiés ou jetés en fonction de leur classification. Le choix de la destination des embryons est déterminant pour garantir le succès de la grossesse et la naissance d’un bébé en bonne santé. C’est pour ça que nous souhaitons vous parler de la qualité des embryons, de leur classification et de leur développement.

Pendant les jours de développement embryonnaire, des changements morphologiques se produisent qui fournissent aux embryologistes des informations pour analyser leur qualité et leur potentiel d’implantation. Les embryons de mauvaise qualité entraînent souvent un échec de l’implantation ou une fausse couche ultérieure. Mais comment la qualité des embryons est-elle analysée? Différentes caractéristiques morphologiques telles que la division cellulaire, l’évolution cellulaire et l’organisation ultérieure sont évaluées.

L’étude de ces caractéristiques peut se faire de deux manières: soit en observant les embryons au microscope, soit en utilisant un système time-lapse (système de capture d’images à l’intérieur d’un incubateur). Le système time-lapse permet à l’embryologiste d’analyser l’embryon de manière plus continue et de voir son développement complet. En outre, il permet une plus grande stabilité des conditions de culture (température et concentration de gaz) de l’embryon, ce qui réduit le stress et améliore sa viabilité.

Développement de l’embryon

  • Jour +1: Zygote. Au premier jour du développement, 16 à 18 heures après l’insémination, la fécondation est évaluée. On considère qu’un ovocyte est correctement fécondé lorsqu’il présente 2 pronucléi (un de l’ovule et un du spermatozoïde) et 2 corpuscules polaires. Les ovocytes qui ne présentent pas ces caractéristiques sont considérés comme anormaux ou non fécondés et sont éliminés à ce stade.
  • Jour +2 et jour +3: à partir du jour 2, la division cellulaire a déjà commencé et on peut compter les cellules qui forment l’embryon. Idéalement, un embryon de jour 2 devrait avoir 4 cellules, tandis qu’un embryon de jour 3 aura entre 7 et 9 cellules. Au cours de ces journées, nous analysons pas seulement le nombre de cellules qui forment l’embryon, mais aussi leur symétrie (cellules de même taille ou non), le degré de fragmentation ainsi que la taille et la forme de la zone pellucide (la couverture qui enveloppe l’embryon).
  • Jour 4: Morula. Les cellules embryonnaires commencent à s’assembler pour former une masse compacte appelée morula.
  • Jour +5 et jour +6: Blastocyste. Le dernier stade du développement embryonnaire in vitro est le stade du blastocyste. Après le compactage des cellules et la formation de la morula, l’organisation de l’embryon a lieu pour atteindre le stade de blastocyste. Les cellules compactées se différencient, formant une cavité centrale et donnant naissance à deux structures, la masse cellulaire interne (MCI), qui donnera naissance au fœtus, et le trophectoderme, qui se développera pour former le placenta. Les blastocystes sont classés en fonction de leur degré d’expansion, de la qualité du MCI, le trophectoderme.

Les embryons devraient atteindre le stade de blastocyste entre le jour +5 et le jour +6, les embryons de meilleure qualité atteignant ce stade au jour +5. C’est à ce moment, avec toutes les informations fournies par le stade du blastocyste, qu´on décide quel embryon sera transféré, lequel sera vitrifié et lequel sera écarté.

Comment les embryons sont-ils classés en fonction de leur qualité?

La classification des blastocystes se compose d’un numéro suivi de deux lettres. Le chiffre fait référence au degré d’expansion, la première lettre à la masse cellulaire interne et la seconde au trophectoderme. Cette classification est basée sur de nombreuses études scientifiques publiées sur le potentiel d’implantation des embryons en fonction de leur morphologie.

Grade d’expasnión
Comme mentionné ci-dessus, les embryons sont recouverts par la zone pellucide. Au fur et à mesure que le blastocyste se développe, augmentant de volume, la zone pellucide s’amincit, jusqu’à ce qu’un petit trou soit finalement créé et que le blastocyste commence à éclore de la zone pellucide.

En fonction du grade d’expansion, les blastocystes sont classés comme suit: 1 et 2 blastocystes précoces, ils finissent encore de s’organiser et la zone pellucide est encore épaisse ; 3, blastocyste en expansion, le blastocyste est déjà organisé et augmente considérablement de taille alors que la zone s’amincit ; 4, blastocyste en expansion, la zone pellucide est déjà très fine; 5, blastocyste en éclosion, le blastocyste a créé un trou dans la zone pellucide à travers lequel il commence à émerger ; et, 6, blastocyste éclos, le blastocyste est complètement sorti de la zone pellucide.

MCI et trophectoderme
Le MCI et le trophectoderme sont classés en catégories A à D, A étant la catégorie d’embryon ayant la capacité d’implantation et la qualité les plus élevées et D étant la plus faible.

Catégorie A. L’embryon le plus susceptible d’être implanté en raison de sa grande qualité.
Catégorie B. L’embryon est de bonne qualité et son taux d’implantation est élevé.
Catégorie C. L’embryon est de qualité intermédiaire et le taux d’implantation est plus faible.
Catégorie D. L’embryon est de mauvaise qualité et le taux d’implantation est nul ou très faible.

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur la qualité des embryons et leur classification, de la fécondation au transfert, nous vous encourageons à regarder le webinaire de notre embryologiste Aina Canyelles. Ne le manquez pas!

No Comments

Post A Comment