🤰🏻 Notre Fecundation in vitro Prix Espagne - Reproclinic
Fecundation in vitro Prix Espagne

Notre Fecundation in vitro Prix Espagne

Beaucoup de femmes ou de couples, aujourd’hui, s’interrogent sur Fecondation in vitro Prix Espagne? Chaque clinique prĂ©sente les prix d’une manière diffĂ©rente. Il est donc important, lors de l’achat de prix entre cliniques, d’avoir bien dĂ©composĂ© ce qui est inclus dans le traitement et ce qui ne l’est pas. Souvent, le prix initial est très bon marchĂ©, puis de nombreux Ă©lĂ©ments supplĂ©mentaires sont facturĂ©s, ce qui rend le prix final plus cher.

C’est pour ça que, si vous avez des doutes sur ce traitement et que vous voulez savoir quel est votre budget, nous vous encourageons Ă  venir faire votre première consultation! Après cette première consultation, nous dĂ©terminons quel traitement et quels examens complĂ©mentaires sont nĂ©cessaires et nous vous remettons un budget personnalisĂ© avec tous les concepts dĂ©taillĂ©s.

Également appelĂ©e FIV, la fĂ©condation in vitro est un traitement de PMA qui consiste Ă  fĂ©conder un ovule en laboratoire. En fonction de chaque cas spĂ©cifique, l’ovule de la patiente ou celui d’une donneuse peut ĂŞtre utilisĂ©, ainsi que le sperme du couple ou celui d’une banque de sperme. Le processus au cours duquel le spermatozoĂŻde fĂ©conde l’ovule se dĂ©roule en dehors de l’appareil reproducteur de la femme, en laboratoire, d’oĂą le terme in vitro, qui signifie en dehors du corps.

L’embryon de meilleure qualitĂ© gĂ©nĂ©rĂ© pendant le cycle est ensuite transfĂ©rĂ© dans l’utĂ©rus de la femme et d’autres embryons de bonne qualitĂ© sont vitrifiĂ©s pour ĂŞtre utilisĂ©s lors de traitements ultĂ©rieurs.

Le taux de rĂ©ussite de cette mĂ©thode de PMA est très Ă©levĂ© car nous surmontons certaines barrières biologiques Ă  l’origine de la stĂ©rilitĂ©, telles que: qu’il y a une obstruction dans les trompes de Fallope et que l’ovule ne peut pas entrer en contact avec les spermatozoĂŻdes ; que les spermatozoĂŻdes sont de mauvaise qualitĂ© (prĂ©sentent des altĂ©rations morphologiques, une mauvaise mobilitĂ© ou un nombre très faible de spermatozoĂŻdes dans l’Ă©jaculat) et ne parviennent pas Ă  remonter correctement dans les trompes de Fallope ou Ă  entrer en contact avec l’ovule ; ou dans les cas oĂą les spermatozoĂŻdes ont des difficultĂ©s Ă  pĂ©nĂ©trer dans l’ovule et Ă  le fĂ©conder (ceci est Ă©vitĂ© par la technique de l’ICSI, qui consiste Ă  injecter les spermatozoĂŻdes directement dans l’ovule). Ainsi, la FĂ©condation In Vitro est indiquĂ©e dans les cas oĂą:

• Il y a une obstruction dans les trompes de Fallope.

• La qualité du sperme est faible.

• Il y a une faible qualité ovarienne.

• Des échecs de mise en œuvre se sont produits

• Plus de deux fausses couches ont eu lieu.

• La femme a plus de 38 ans et la qualité de ses ovules est donc faible.

Comment se déroule une fécondation in vitro?

La FIV comporte cinq Ă©tapes fondamentales: une fois le traitement commencĂ©, la stimulation ovarienne est prĂ©parĂ©e et rĂ©alisĂ©e. Ce processus consiste Ă  administrer des mĂ©dicaments de fertilitĂ© pour augmenter la production d’ovules. Les ovaires seront examinĂ©s par Ă©chographie et des tests sanguins seront effectuĂ©s afin de vĂ©rifier les niveaux d’hormones de la femme.

L’Ă©tape suivante, une fois que l’on a dĂ©tectĂ© un nombre suffisant de follicules qui se sont dĂ©veloppĂ©s correctement, est ce que l’on appelle la ponction ovarienne. Elle consiste Ă  retirer les ovules de l’intĂ©rieur des follicules Ă  l’aide d’une aiguille fixĂ©e Ă  une sonde Ă  ultrasons. Le contenu de l’intĂ©rieur des follicules est aspirĂ© et dans chacun d’eux on trouve le liquide folliculaire et l’ovule.

Les follicules qui se sont dĂ©veloppĂ©s dans chaque ovaire sont aspirĂ©s un par un. Dans le cas oĂą la fĂ©condation in vitro est rĂ©alisĂ©e avec des ovules de donneuses, cette Ă©tape est effectuĂ©e sur la donneuse d’ovules et la femme qui recevra les embryons, son endomètre est prĂ©parĂ© hormonalement afin qu’il soit dans un Ă©tat optimal pour recevoir l’embryon.

La troisième Ă©tape de ce traitement est l’insĂ©mination des ovules en laboratoire, qui peut se faire de manière conventionnelle (fĂ©condation classique qui consiste Ă  mettre les meilleurs spermatozoĂŻdes en contact avec les ovules pendant quelques heures afin qu’ils puissent fĂ©conder l’ovule) ou en utilisant la technique de l’ICSI (injection des spermatozoĂŻdes directement dans l’ovule).

Le matin suivant la fĂ©condation des ovules en laboratoire, les biologistes analyseront les ovules qui ont Ă©tĂ© fĂ©condĂ©s avec succès par les spermatozoĂŻdes et ceux qui ne l’ont pas Ă©tĂ©. Tous les Ĺ“ufs n’ont pas la capacitĂ© intrinsèque d’ĂŞtre fĂ©condĂ©s. Et comment les biologistes le savent-ils? Parce que les ovocytes ou les zygotes correctement fĂ©condĂ©s possèdent deux noyaux de matĂ©riel gĂ©nĂ©tique (appelĂ©s pronuclei), l’un provenant de l’ovule et l’autre du sperme. Ces deux codes gĂ©nĂ©tiques doivent fusionner correctement et donner naissance Ă  l’embryon lui-mĂŞme. Cela dĂ©clenchera une sĂ©rie de divisions cellulaires toutes les 24 heures (un processus appelĂ© mitose). Ainsi, après trois jours de dĂ©veloppement, nous trouverons des embryons comportant entre 6 et 8 cellules chacun. Les biologistes analysent Ă©galement la qualitĂ© des embryons qui est donnĂ©e par de nombreux modèles morphologiques. LĂ  encore, tous les embryons n’ont pas la capacitĂ© de se dĂ©velopper et de s’implanter. Quelques-uns entreront dans un processus de diffĂ©renciation cellulaire et nous trouverons Ă  cinq jours de dĂ©veloppement ce que l’on appelle les blastocystes, qui prĂ©sentent dĂ©jĂ  deux lignĂ©es cellulaires diffĂ©renciĂ©es, l’une qui donnera naissance au placenta et aux membranes extra-embryonnaires, et l’autre qui donnera naissance au fĹ“tus lui-mĂŞme. Aux jours 5-6 du dĂ©veloppement embryonnaire, c’est le moment oĂą le meilleur embryon est sĂ©lectionnĂ© en laboratoire pour ĂŞtre transfĂ©rĂ© dans l’utĂ©rus de la future mère et le reste des embryons de bonne qualitĂ© est vitrifiĂ© et conservĂ© congelĂ© pour l’avenir.

Dans certains cas, il est nĂ©cessaire de procĂ©der Ă  une analyse gĂ©nĂ©tique chromosomique des embryons avant leur transfert dans l’utĂ©rus maternel afin de sĂ©lectionner et de transfĂ©rer celui qui ne prĂ©sente pas de maladie monogĂ©nĂ©tique ou d’altĂ©ration du nombre de chromosomes. Cette technique est appelĂ©e diagnostic gĂ©nĂ©tique prĂ©implantatoire et est indiquĂ©e dans les cas suivants:

• Lorsqu’il existe une maladie gĂ©nĂ©tique hĂ©rĂ©ditaire dans la famille et que vous voulez Ă©viter le risque d’avoir un bĂ©bĂ© atteint de cette maladie.

• Lorsque la femme a plus de 38 ans

• Lorsque plusieurs fausses couches répétées ont eu lieu

• Quand il y a des altérations chromosomiques dans le sperme.

• Quand la qualité du sperme est faible

• Lorsqu’il existe des altĂ©rations du caryotype somatique.

• Lorsque vous avez eu un enfant atteint d’un syndrome chromosomique antĂ©rieur.

A Reproclinic nous sommes spécialistes de ce type de traitement. Venez faire votre première consultation gratuite et nous vous expliquerons plus en détail Fecondation in vitro Prix Espagne! Contactez-nous!

No Comments

Post A Comment