L'angoisse sanitaire générée par le Coronavirus engendre la panique, des mesures d'adaptation réalistes: - Reproclinic
Coronavirus et panique

L’angoisse sanitaire générée par le Coronavirus engendre la panique, des mesures d’adaptation réalistes:

 
Par le Comité de Rédaction de Reproclinic
 
Votre peur, votre inquiétude ou votre anxiété vous causent-elles un malaise et sont-elles difficiles à contrôler?

Lorsque les menaces sont incertaines, comme dans le cas du coronavirus, notre esprit peut agir de manière irrationnelle et atteindre des niveaux d’anxiété qui nous paralysent ou nous poussent à éviter certaines situations.

Nous ne devons pas ignorer la situation, mais nous ne devons pas non plus l’exagérer ni sous-estimer notre capacité à y faire face.

Trop d’anxiété crée une contagion émotionnelle et répand la panique. Cela n’est bon pour vous ni, surtout, pour votre environnement.

Il est important d’être informé et de rechercher les mises à jour, mais consulter mille fois par jour les nouvelles et les réseaux sociaux, peut nous maintenir dans un état d’anxiété croissante qui ne nous apportera aucun bénéfice, au contraire.

Les sources officielles et fiables sont:

Les mises à jour officielles sont publiées deux fois par jour, et il est conseillé de ne le vérifier qu’une fois le matin après la conférence de presse du Ministère de la Santé et le soir avant de se coucher, au cas où il y aurait eu des nouvelles importantes.

Dans les réseaux sociaux, vous trouverez de nombreuses fake news qui ne feront qu’alimenter un sentiment de panique, concentrez-vous sur le site du Ministère de la Santé, qui est le seul organisme à fournir de vraies informations, méfiez-vous de tout ce qui circule sur les réseaux pour savoir si vous avez la maladie ou pas, ou comment elle peut-elle être guérie ; les mesures de prévention sont parfaitement bien expliquées sur le site du Ministère.

Ne soyez pas gêné(e) de prendre des précautions raisonnables, par exemple en suivant des conseils de sécurité tels que celui de se laver fréquemment les mains, rester à la maison, dormir suffisamment et prendre soin de votre système immunitaire grâce à une alimentation saine.

Réfléchissez à ce qui vous aide le plus dans ces cas-là et, tant que vous n’avez pas de symptômes :  mangez sainement, ne fumez pas, parlez à vos amis et si, à un moment donné, vous sentez que votre peur ou votre anxiété prend le dessus, consultez un psychologue pour trouver des stratégies de gestion raisonnables.

Restez à l’écart de l’actualité permanente, vous savez ce que vous avez à faire. Une bonne hygiène et de bonnes habitudes. Soyez prudents mais n’exagérez pas.

Nous vous envoyons nos sentiments les meilleurs et beaucoup d’encouragements,

L’équipe de psychologues du centre ITAE.

www.itaeempresas.com

Nous vous proposons également la publication de l’association officielle des psychologues de Catalogne concernant la gestion psychologique du Coronavirus.

Face à l’alerte sanitaire générée par l’arrivée dans notre pays du nouveau coronavirus SARS-CoV-2, le Collège officiel de psychologie de Catalogne a mis à la disposition du public une série de recommandations sur la gestion psychologique de cette circonstance dans le but d’éviter que la peur ne se transforme en un phénomène viral qui interfère avec la situation sanitaire déjà assez complexe.

La peur est une émotion fondamentale et donc une réaction normale et saine à des situations inconnues, menaçantes et potentiellement dangereuses comme celle que nous vivons. Il s’agit d’une réponse adaptative qui nous aide à rester vigilants et à prendre les mesures nécessaires pour minimiser les risques.

Cependant, la peur peut parfois devenir un obstacle qui nous empêche de gérer efficacement les menaces. La peur, bien qu’elle ne soit pas un virus, se transmet facilement entre les personnes et les groupes. Afin d’éviter que la peur ne devienne un problème, les conseils suivants doivent être pris en compte:

  1. Être bien informé.
     

    • Utilisez les canaux d’information officiels ou véraces.
    •  

    • Faites attention aux réseaux sociaux, contrastez les informations qui sont partagées.
    •  

    • Évitez la surinformation, le fait d’être permanemment connecté(e) ne vous rendra pas mieux informé(e) et, au contraire, augmentera inutilement votre perception du risque.
    •  

  2. Bien informer les autres.
     

    • Évitez de répandre des rumeurs et de fausses informations.
    •  

    • Évitez d’en parler tout le temps.
    •  

    • Ne partagez que les informations pertinentes et essayez de le faire sur le coup.
    •  

  3. Prenez soin de vous, protégez-vous.
     

    • Suivez les recommandations et les mesures préventives déterminées par les autorités sanitaires. Faites confiance à la science et à l’expérience de notre système de santé.
    •  

    • Ne prenez pas plus de précautions que celles nécessaires. Elles ne vous protégerons pas contre l’infection, mais elles alimenterons votre peur et celle de votre entourage, en particulier des plus jeunes.
    •  

    • En cas de doute sur la contagion, suivez les instructions des autorités sanitaires. Ne faites pas de consultations médicales superflues, évitant ainsi de contribuer à l’effondrement des dispositifs d’assistance.
    •  

Si malgré tout, vous avez l’impression que la peur et l’anxiété prennent le dessus sur votre vie quotidienne, un psychologue de notre équipe spécialisée dans l’anxiété liée à la santé peut vous aider à gérer vos pensées et vos émotions afin que vous puissiez retrouver un sentiment de contrôle.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.